AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sakura (Le cerisier Japonnais)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sweety
petit nouveau
petit nouveau
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 29/10/2012
Localisation : Avec Oppas ... Chuuuuut xD

MessageSujet: Sakura (Le cerisier Japonnais)   Lun 29 Oct - 16:35




Sakura

Figure emblématique du pays du Soleil Levant, le cerisier est un arbre majestueux que l’on représente souvent comme le symbole de la beauté éphémère. Sakura (桜 ou 櫻) est un terme d’origine japonaise qui désigne un type d’arbre très symbolique. Espèce de la famille des Rosaceae, le sakura (également appelé "prunus serrulata", "cerisier du Japon" ou encore "cerisier oriental"), est effectivement originaire de l’archipel nippon, où il tient une place fort importante, notamment dans la confection d’espaces verts.

Caractéristiques et culture :

Le cerisier japonais est un arbre relativement petit. En effet, celui-ci ne mesure que 8 à 12m grand maximum. En contrepartie, il dispose d’un houppier (branches, rameaux et feuillage) très dense, particulièrement au niveau de son feuillage qui, une fois fleuri, se garnit de petits pétales rosés (pouvant même aller jusqu’à une couleur foncée, tirant sur le fuchsia). Cette floraison abondante se fait dès les premières chaleurs du mois d’avril pour disparaître rapidement, à la mi-mai. C’est à la fin de l’automne que les feuilles du cerisier, habituellement vertes, se teintent d’une couleur entre le rouge et le orange. Son fruit, quant à lui, est une petite drupe (fruit à noyau de type "cerise" ou "pêche") de couleur noire.Au Japon le cerisier est traditionnellement planté en automne ou bien durant le printemps, de préférence dans une terre ordinaire et humide, sujette au soleil mais à l’abri du vent, pour protéger ses feuilles et ses fleurs. L’arbre en lui-même ne demande pas beaucoup d’efforts pour son entretien, mais il nécessite d’être taillé à chaque hiver et d’être régulièrement enrichi en fumier lorsque le printemps arrive. Malgré ses fines branches et son allure frêle, le cerisier du Japon est un arbre fort robuste qui peut supporter des températures négatives allant jusqu’à -20°C. Notons qu’il existe par ailleurs plus de quatre cents variétés de cerisiers de Japon, la favorite de ses habitants étant celle que l’on nomme "somei yoshino" (染井吉野), dont les fleurs sont teintées d’un blanc pur.

En Occident, plus particulièrement en Europe ainsi qu’en Amérique du Nord, le cerisier japonais est tout à fait présent dans les cultures. Bien que ceux-ci soient pour la plupart stériles (ne pouvant donc accueillir de fruits), ils sont généralement greffés sur des cerisiers de type "prunus avium", également appelés "merisiers", et font plus souvent office d’ornements que de véritable arbre fruitier.

Symbole de la culture nippone :

Depuis tout temps au Japon, le sakura est l’un des symboles les plus récurrents de la beauté éphémère en raison de sa courte mais extraordinaire floraison. Il est également associé à la vie des samouraïs, qui était à l’époque considérée comme belle mais courte. Durant la Seconde Guerre Mondiale, cependant, cette symbolique a légèrement changé.

Le cerisier était alors considéré comme un moyen efficace de remotiver les troupes de l’armée japonaise. Les pilotes peignaient des fleurs de cerisiers sur les flancs de leurs avions avant de partir dans un combat dont ils ne reviendraient probablement jamais. Cette pratique les incitait à croire qu’après leur mort, leur âme serait réincarnée dans une fleur de cerisier.

Aux États-Unis, le cerisier oriental est considéré comme un symbole d’amitié. Il est important de savoir qu’en 1912, pas moins de trois milles cerisiers du Japon ont été offerts à l’Amérique afin de célébrer leur amitié naissante ainsi que leur montée en puissance. Très apprécié des occidentaux, le geste a été renouvelé quelques années plus tard, en 1956, avec cette fois-ci trois milles huit centes arbres. Tous ont été plantés le long du Tidal Basin, à Washington, là où chaque année, le Festival annuel des Fleurs de cerisier est organisé.

Inspirations et influences :

Depuis des temps plus reculés, le sakura inspire les artistes japonais. L’empreinte culturelle de cet arbre céleste est d’ailleurs omniprésente dans l’histoire japonaise et touche à tous les domaines : littérature, peinture, religion, danse, théâtre… L’on retrouve d’ailleurs fréquemment les fleurs de cerisiers dessinées sur les kimonos, les produits de papeterie, la vaisselle ainsi que les furoshiki.

Le cerisier est d’ailleurs particulièrement présent dans la musique, où il occupe une place fort importante et ce, à toute époque. La première introduction du sakura dans la musique s’est fait durant l’époque d’Edo, avec la composition "Sakura Sakura", un morceau écrit spécialement pour les enfants envieux d’apprendre à maîtriser le koto, instrument similaire à la harpe occidentale. La chanson, dont le thème est désormais souvent repris dans divers morceaux, est devenue populaire seulement avec l’arrivée de l’ère Meiji, période durant laquelle des paroles lui furent attachées.

« Cerisiers, cerisiers,
Sur les collines verdoyantes et les montagnes
Aussi loin qu’on peut voir.
Est-ce du brouillard ou des nuages ?
Parfum dans le soleil du matin.
Cerisiers, cerisiers,
Fleurs en pleine floraison.
Cerisiers, cerisiers,
À travers le ciel de printemps,
Aussi loin qu’on peut voir.
Est-ce du brouillard ou des nuages ?
Parfum dans l’air.
Viens maintenant, viens,
Regardons enfin ! »


Enfin, de manière plus populaire, il n’est pas rare de trouver dans des animes ou bien dans des manga, des personnages féminins portant le prénom de "Sakura". Ce nom est généralement donné à des filles jeunes et jolies, à l’image du cerisier japonais (exemple : Tsubasa RESERVoir CHRoNiCLE, Naruto, Nodame Cantabile…).

Hanami :

Chaque année, la floraison des cerisiers est l’occasion pour les Japonais de pratiquer le hanami (花見), une "activité poétique" qui consiste littéralement à "contempler les fleurs". Au Japon, la floraison de l’arbre se fait de manière progressive. Elle commence généralement à Okinawa en début d’année pour atteindre Kyoto et Tokyo durant le mois de mars, et enfin, l’île de Hokkaido, quelques semaines plus tard. Durant cette période, des bulletins météo sont diffusés sur les chaînes télévisées et sur les radios, annonçant alors l’arrivée des fleurs. Cet évènement particulier, qui se déroule traditionnellement sur une semaine environ, invite les familles, les groupes d’amis et les couples à venir pique-niquer puis défiler sous les rangées de cerisiers tout en profitant de la beauté du paysage.

Source : www.nautiljon.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://korean-actors.forumactif.org/
 
Sakura (Le cerisier Japonnais)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cerisier et cerisier japonais
» Yuu Watase - Sakura-Gari T3
» Le hanami (pique nique sous les cerisier)
» 1/24 - Lobelia Carlini's Kobou - Sakura Taisen 3 (Wave)
» sakura wars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kawaii japan girl :: Le japon :: L'histoire-
Sauter vers: